Bonne année

Bonne année

samedi 28 juillet 2012

Les belges...

Alors comme c'était leur fête le 21 juillet, et que j'ai profité lundi de la récupération de ce jour férié qui tombait malencontreusement un samedi, je voulais faire un petit billet sur les belges.

Ça fait donc presque 5 ans maintenant que je vis en Belgique, et à Bruxelles -La capitale. Je précise que j'habite dans la capitale, parce que je n'ai jamais rencontré cela à Paris (et j'y ai vécu 4 ans).

Et bien, je les trouve vraiment sympa! et j'apprécie de vivre avec les belges. Voici quelques anecdotes: 
- Quand je suis arrivée, j'avais besoin d'une carte de téléphone pour me trouver un logement. Dans la boutique de téléphonie, j'expose mon problème, nous discutons des meilleures offres, je paie... et en partant, le vendeur me souhaite de vite trouver un logement. ça paraît tout bête, mais j'ai senti que la conversation que nous avions eue avait compté pour lui. Il n'avait pas seulement cherché à me vendre sa carte SIM -qui, au passage, est quand même moins l'arnaque qu'en France. Oui, on paie 15€ une carte SIM, avec ... 15€ de communication valables 1 an. Alors qu'en France, on paie 15€ une carte SIM avec... 7€ de communication... valable 2mois!... pas merci Orange.

- Et puis, l'an passée, j'étais enceinte. J'ai été surprise du nombre de personnes (pas seulement celles concernées par ma grossesse, style gynéco, médecin etc...) qui m'ont souhaité "Que tout se passe bien". A la fin, ça devenait rigolo que tout le monde me dise cela, mais j'ai vraiment trouvé ça sympa. Et puis quand je téléphonais après la naissance d'Antoine, tout le monde me félicitais. "Tout d'abord, félicitations!...". C'est fou, il y a des milliers de femmes enceintes, mais chaque fois, on vous félicite et vous souhaite le meilleur pour vous et votre enfant. Je ne suis pas sûre qu'à la CAF on te félicite de quoi que ce soit quand tu demandes des allocations...

- Et enfin, tout récemment, j'ai encore été surprise de l'attitude de personnes à la Poste. D'abord, petite précision, il y a des tickets à l'entrée pour tous les guichets, et comme ça, on ne s'ennuie pas à faire la file et à rouspéter parce que la femme enceinte s'est intercalée entre nous et le vieux monsieur (qui pourrait venir en-dehors des heures de pointes quand même!) Et puis quand la poste annonce fermer à 17h (d'accord c'est tôt, mais c'est annoncé), ils empêchent l'accès à 17h, quelque soit le nombre de personnes qui attendent à l'intérieur, et pas à 16h30 en disant "au vu de l'affluence, pour qu'on puisse partir à 17h, on ferme les accès maintenant".
Bref, donc, je suis souvent venue chercher des colis plutôt volumineux. Et j'avais souvent Antoine en écharpe ou dans son landau. Le postier me précise gentiment que le colis est volumineux et me demande si je vais pouvoir l'emporter. La première fois, un autre client qui entend ça me propose de m'aider à porter mon colis. Euh... je suis inquiète. Il va faire semblant de m'aider, et arrivé près de ma destination, il va profiter de ma détresse et me détrousser... J'essaie de refuser poliment, en me demandant bien comment je vais pouvoir faire toute seule. J'y suis arrivée finalement, en suant bien fort et en faisant de nombreuses pauses entre la poste et la maison. Puis je n'y pense plus.
Une autre fois, rebelote pour le colis volumineux -ce sont les couches bio d'Antoine. Un paquet très encombrant, pour peu de poids, et beaucoup d'espace vide, merci Amazon! Heureusement que je n'en achète pas très souvent...
Donc, je me retrouve à la Poste, Antoine en Marsupi et 2 colis à prendre, dont celui d'Amazon. Le postier me demande à nouveau gentiment si je vais être capable de l'emporter. Et voilà-t-y pas que la cliente d'à côté me propose son aide. Comme c'est une femme, je me sens plus à l'aise et j'accepte. Je lui précise bien que ma voiture n'est pas tout près, mais elle me dit que ça ne la dérange pas. Et nous voilà en chemin, moi, à la remercier mille fois de son aide, et elle de me dire que c'est tout à fait normal. Bien sûr, elle ne cherche pas à me détrousser, elle me dépose mon paquet et s'en va. De retour à la maison, je sors mon colis de la voiture, toujours Antoine dans les bras, et une voisine (que je ne connaissais pas) qui vient d'arriver me propose également son aide. C'est incroyable!!

J'aurai encore d'autres exemples pour vous dire combien je trouve les belges sympas, concernés et serviables. 

En tout cas, je suis contente d'habiter en Belgique. Les gens, comme tous, ont des défauts, mais de grandes qualités, et c'est vraiment appréciable. Et le top, c'est que j'y ai rencontré mon Pat!


Allez, petit bonus: Une petite photo de mon franco-belge qui goute l'herbe dans mon joli parc d'Etterbeek

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un rayon de soleil, une goutte de pluie ? Commentez!